Fête du travail: 3 splits au boulot sur le glacier blanc !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête du travail: 3 splits au boulot sur le glacier blanc !

Message  Alex le Mar 5 Mai 2009 - 19:45

Dernier trip en date, et premier sur le forum, en espérant vous faire envie ...

Week-end de 3 jours annoncé beau: direction le Pré de Madame Carle pour rendre visite au Dôme des Ecrins. Sur la ligne de départ: 3 splitters à l'heure, un raquetto-surfeur et 1 skieuse à la bourre !
Première difficulté: se garer au parking de printemps: environ 10 places ... pour une centaine de voitures ! Eh oui, il fait beau et les 2 refuges sont ouverts. Partis de Grenoble, on est pas les premiers. Heureusement, un marseillais matinal nous laisse sa place, 50m de déniv' en moins, yes !
Peaux collées, crème solaire tartinée, dos chargé, on est fin prêts ! Il est déjà midi et le soleil fait son boulot, même un 1er Mai ... ça chauffe. Un petit passage d'escalade avec les quelques kilos de split en plus sur le dos (Bruno apprécie ...) et on rencontre notre pote du week-end: le glacier blanc. Le refuge du même nom est déjà bondé à notre arrivée. La tranchée creusée devant le refuge ne suffit pas à accueillir tous les randonneurs assoiffés, mais que fait la DDE ? Hop, sabots de refuge aux pieds, puis sous la table, on se tape tous les Montagne Magazine et Vertical des années 90 en attendant l'heure de l'apéro. On les connait déjà par coeur mais c'est juste pour vérifier ... 18h, Manu sort le fromage, Bruno coupe le saus', 3 Amstel, on décompresse ! Puis c'est la tournée des tables pour savoir où le gardien nous a placés ... ouf, on évite la tablée d'italiens bavards ! Il ne reste que l'image (des italiennes) sans le son, bon plan ! Quelques crozets plus tard, la fatigue arrive, mais le rhum de Fred, arrivé lui à la bourre (le sympathique gardien apprécie ...), nous relance le temps de lui faire un peu de pub pour les splits (le pauvre est encore en raquettes ...). "Tu sais, avec les couteaux ça passe bien, pareil que les skieurs. Et à la descente c'est bien rigide, si si ! ... ZZZzzz ..."
Réveil, 5h. Heureusement qu'on a négocié 1h de plus, sinon c'était 4h, pour faire 700m de déniv' ... sont fous ces gardiens ! Pain dur, café ... de refuge ... bof, on se rattrapera sur le saus' et le fromage de 10h ! Les couteaux ont été fixés hier, bonne idée ! Un put... de raquetto-surfeur a ravagé la trace la veille, alors que la neige était encore soupe. Je comprends mieux les remarques des skieurs quand je squattais leur trace quand j'étais encore un raquetteur insouciant ... Malgré ses raquettes et son en étendard, Fred a la caisse. On l'a pas vu de la saison, mais il a pas dû faire que la fête ... on a trouvé un bon candidat pour porter la corde ! Après avoir pris pied sur le glacier, cap au nord, vers le Col Émile Pic. Drôle de nom ... et neige béton ! Un bon entraînement au maniement des couteaux !



Finalement, c'est notre skieuse à couettes qui ferra une petite glissade ... alors que les splitters tiennent bon, orteils crispés sur les couteaux. Le col ressemble plus à un goulotte qu'à quelque chose de surfable, et on est fénéants ... direction le refuge des Ecrins, en contrebas, après un petit coup de saus' bien sûr !





Fred en profite pour m'emprunter mon split. Le premier test en remontant au refuge l'aura convaincu, faudra économiser cet été ! Cette année, un nouveau gardien s'est installé au refuge des Ecrins, et on a pas perdu au change: bonne humeur et super accueil au programme ! Les beaux livres rouges des éditions Guérin sont l'occasion de réviser les grands classiques de l'alpinisme et de revivre les exploits de Marco l'étoile filante. L'aprem est aussi consacrée à la fabrication de globules, nos meilleurs amis pour demain ! L'omelette complète sera aussi de la partie ...



Les italiens sont toujours là. Heureusement, les italiennes aussi. Le refuge est bondé, les dortoirs petits, il fait chaud ... on ne dort pas, et il est déjà 4h, l'heure du réveil, Aïe !
Le petit dej servi, on se presse pas, la meute a décidé de nous faire la trace, bonne idée ! La journée commence par une descente rock n'roll jusqu'au glacier. Frontale et neige béton finissent de nous réveiller. Manu, malade depuis 2 jours, assiste au carnage depuis le refuge. On le retrouvera au soleil.
La remontée du glacier se fait en silence, chacun médite ... ou dort debout ! Puis les étoiles laissent la place à l'heure bleue et enfin au soleil, rouge, qui inonde le sommet du Dôme et de la Barre des Ecrins. Instant magique.



On choisit notre voie, au milieu de la face, entre les 2 barres de séracs géants, pour être un peu plus à l'abri. La trace est bonne, les couteux restent dans le sac. Quelques crevasses se font remarquer à notre passage, il est temps de se réveiller ! Fred, qui a hérité de la corde, n'est pas pour autant ralenti ... il en profite pour nous prendre (en photo) de haut.



La pente ne se raidit pas, mais l'oxygène se raréfie et le pouls s'accélère. La trace est moins large, il faut être attentif à chaque pas, sans quoi la carre aval ripe, perte d'énergie si précieuse à 4000 ! Bruno a mal encaissé la nuit dans le four du dortoir, je suis pas contre en rester là, sur le replat menant au Dôme. La descente est longue, il faut garder du jus. Fred et Carine iront au sommet, mais les splitters auront leur revanche, promis, la saison de -alpinisme ne fait que commencer !
Le beau temps a attiré les amateurs de belle pente, la neige en a gardé les traces. Les cuisses chauffent dans la descente, mais la poudre est bien là, les crevasses aussi, on ouvre les yeux.



On retrouve Manu au col des Ecrins. Le glacier blanc se descend finalement bien, les bâtons auraient pu rester sur le sac. On reste rive droite, à l'opposé du refuge qui disparaît vite au détour du glacier. La soupe nous attend derrière le virage, accompagnée de quelques cailloux éboulés lors des chaleurs de la veille.



Quelques déchaussages et on retrouve le Pré de Madame Carle, décidément bien plat. Les peaux viennent à notre secours pour rejoindre la voiture, séance ski de fond.

Voilà, c'est fini, déjà ... et enfin ! Le manque de sommeil se fait sentir dans la voiture, surtout après la crêpe au nutella de Vallouise. Demain, c'est lundi. Dur, ça va être dur ... mais les photos de ce week-end arriveront au fur et à mesure dans la boîte mail, de quoi faire passer les 4 jours qui nous séparent de la prochaine sortie !
Et puis y'a les quelques pellicules noir et blanc à développer, les quelques photos à tirer et à envoyer à mes compagnons de cordée pour prolonger le plaisir !

A quand la prochaine ? Perso, c'est quand vous voulez !

Alexis.
avatar
Alex

Messages : 7
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Albertville

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexisgaillac.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête du travail: 3 splits au boulot sur le glacier blanc !

Message  Lolo le Mar 5 Mai 2009 - 20:54

Salut Alex,

Franchement, c'est un bien bOOOOOOooo trip que vous avez fait et le report est top...ça fait envie..Merci..
Vous allez remettre ça ce week???

A+
avatar
Lolo
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 47
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur http://www.splitboard.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum