test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Invité le Jeu 18 Mar 2010 - 8:12

bonjour à tous
je repars ce matin mais depuis ma commande à xav', j'ai testé le mojo 166 voilé
j'ai plein de choses à dire mais j'ai pas le temps, je pars... en rando... avant que tout fonde !!! ici, dans les haute-alpes, c'est l'été depuis 10 jours - ça reste frais le matin je vous rassure...
en tout cas, je reviens vite avec plus de précision MAIS d'ores et déjà, je puis dire que je suis ravi d'avoir laissé un bras à l'achat de mon premier splitboard car au moins, j'économise mes épaules (sac pour porter le snow), mes genoux, et surtout, je "mange" des centaines de mètres de dénivelé en faisant mille fois moins d'effort ! c'est presque facile la montée maintenant... même si ça décroche plus que les skis (j'ai vu ça avec mes partenaires...) MAIS moi je passe aux couteaux très vite car c'est pas plus galère à la montée SI on compare avec les raquettes !!!! j'ai un peu l'impression de redécouvrir la randonnée... la descente, pas de souci (évidemment, je suis tellement bon... Very Happy) / je reviens avec plus de détails pour ceux qui hésiteraient à passer le cap et puisque ce site m'a servi à faire mon choix, je vais essayer d'aider ceux qui doutent et de leur donner des conseils autant que je puisse le faire.
bravo donc aux créateurs du site qui ont changé ma vie (on dirait une phrase des témoins de jéhovah)
bon allez, ridez bine - j'y retourne
salut'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  flip.atm le Jeu 18 Mar 2010 - 13:15

Sympa de lire ton enthousiasme!
Profites bien!
Et merci à ce forum de promouvoir le splitboard! En lui souhaitant un belle et long avenir
Very Happy Very Happy Very Happy

flip

flip.atm

Messages : 10
Date d'inscription : 27/02/2010
Age : 39
Localisation : LE CANNET (06)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Lolo le Jeu 18 Mar 2010 - 13:31

Euh!! Merci les gars pour le site et le forum... sunny

Et pour le splitboard........Je crois sincèrement à son avenir.....car que c'est bon de se faire mal à la monté, de se ressourcer, et de se faire une descente de dingue.... drunken

A+
avatar
Lolo
Admin

Messages : 244
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 47
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur http://www.splitboard.fr

Revenir en haut Aller en bas

conseils par un débutant pour ceux qui veulent passer au splitboard

Message  Invité le Sam 20 Mar 2010 - 8:56

bonjour
aujourd'hui pluie donc le compte-rendu des 5/6 premières sorties avec le splitboard tout neuf

monter le splitboard au sortir de son emballage
franchement, ça se fait… il suffit de suivre les indications puis au cas où, d'aller sur youtube et de regarder le monsieur qui fait des démonstrations et on voit qu'il est très fort ! tout ce qu'il dit est vrai en plus…
reste que :
- pour visser les fixations sur la grille en fer et les écrous dessous, ça c'est pas top car il ne faut pas que les écrous ressortent d'1 mm autrement quand on glisse la plaque de fer sur les supports en arc de cercle en plastique, ça peut coincer… petit conseil d'ailleurs : une goutte d'huile de coude de chaque côté des glissières pour commencer, ça n'enlève rien à la solidité du système quand on ride en descente mais ça change tout pour mettre et enlever la plaque au début en tout cas (car au fur et à mesure, ça se passe mieux) / je dis ça car une des premières fois, j'ai du bourriner pour enlever une des plaques-fixations et je me suis arraché un bon morceau de peau au pouce car la plaque a du riper sur le doigt donc faut pas forcer donc huile de coude
- couper les peaux, pour les teubé comme moi, pas facile non-plus pour réussir à faire un truc comme RaS_KoR (forumeur de ce site) conseille, genre à 1 mm des carres donc après, je suis allé dans des soi-disant magasins de ski et location dans les hautes-alpes et là, les gars me disent que comme j'ai fait des vagues, il ne peuvent pas le rattraper ("elixir" au monêtier-les-bains par exemple) / là-aussi, petite précision, le splitboard, c'est un peu comme quand je suis revenu des états-unis en 1986 avec le premier RUN DMC et que les gens me regardaient comme un extra-terrestre parce que j'écoutais cette musique de sauvage qui s'appelait du RAP et moi, je disais que je pensais que ce genre musical allait déchirer et tout le monde me regardait d'un air "goguenard"… parler de splitboard dans un magasin même soi-disant spécialisé snowboard, c'est un peu comme faire un changement d'adresse auprès des administrations en france, vaut mieux laisser tomber !!! reste splitboard.fr heureusement…

monter dans une pente enneigée AVEC le splitboard
- moi je monte en inversé - ça fait canard mais je m'en fous : pourquoi ? je suis monté en normal et là j'ai accroché les clipets en haut et j'ai eu un peu peur de les arracher alors j'ai inversé comme préconisé par RaS_KoR notamment
MAIS évidemment, vu la forme arrondie en haut des skis, ça accroche aussi en inversé (puisque la courbure est vers le centre) donc déjà, il y a des marques sur la partie interne à la montée donc externe à la descente (vous voyez ?) - ce n'est rien, ce sont des petites entailles qui sont dues au fait que comme je monte avec exclusivement des skieurs classiques, ils me font des petites traces alors quelquefois, je me "marche sur les pieds" / ça peut paraître galère mais si on met un ski dans la trace des skieurs et l'autre, on écrase le rebord de la trace des skieurs, plus de problèmes ET avec la neige de printemps (duraille le matin), on passe partout
- j'en viens au deuxième point qui fait mal… le GRAND PROBLEME évident et soulevé moult fois dans ce site, c'est l'accroche - là y'a un hic évident… mais pas de panique, ça tient quand même : randonnée hier de 990 mètres, mon record actuel, et c'est passé puis j'ai arrêté car je me sentais plus tellement à l'aise sur la pente bien raide et la neige mouillé plus du tout homogène dans laquelle je décrochais MEME AVEC LES COUTEAUX (et oui…)
alors là, je n'ai aucun avis sur la question et tout ce que j'ai lu sur la question ici et là est bon à prendre (bien couper les peaux, bien se relever pour enfoncer les couteaux, bien glisser la peau de phoque pour qu'elle accroche, etc.) MAIS la chose qui me paraît primordiale est ce hiatus entre couteaux et calle
expérience perso : je fais 100 mètres et je vois que je galère car ça décroche / ne t'énerve pas… en 5 minutes, tu mets les couteaux (à glisser sous la plaque) et hop, on reprend la glisse de montée et les couteaux n'entravent rien à la glisse… au bout d'un moment, on a les jambes un peu lourdes mais toujours, le dos léger !!!
mais voilà, comme les couteaux sont fixés sur les plaques en fer, on ne peut mettre les calles car si on met les calles, les couteaux restent surélevés et n'accrochent plus la neige ET pour un garçon comme moi qui a des problèmes d'arthrose et de compensations qui abîment les tendons d'Achille, la calle est le rêve (calle qui au demeurant marche très bien)
au point où j'en suis, je n'ai pas de solution à ce dilemme… soit je dérape (bon ça énerve quand même), soit je me fais mal au tendon d'Achille… si quelqu'un sait ce qu'il faut faire ?
mais mon conseil, c'est de mettre les couteaux au plus vite même si on retombe sur une partie où on est sûr de pas décrocher car de toute façon, en haut, sur la fin et vu que c'est le coup classique, il faudra remettre les couteaux
- les conversions
ouais… là je suis pas au top… c'est quand même pas super facile quand tu t'es déguisé en Donald Duck… mais je pense qu'avec le temps... mais faut pas avoir peur de bien bien tasser surtout, ce qui fut le cas hier, si la neige est en grain mouillée non-homogènes car là, même les couteaux n'accrochent plus puisque c'est très fondu

démontage-remontage
- pour ceux (celles) qui sont comme moi soumis à une rapide onglée, le mieux c'est d'avoir les gants de montée avec des doigts dessinés (pas des moufles) - ensuite, c'est un coup à prendre… évidemment les skieurs classiques vont plus vite mais pour info, hier descente dans neige très genre soupe un peu quand même, les skieurs râlaient et moi, ça passait super (sauf que je suis descendu en 30 secondes - oui ça c'est un souci… tu montes 900 mètres et tu fais trois virages et hop, tu es en bas… bon…) / après, il faut vite remettre des moufles pour rattraper l'onglée car quand même, y'a des manip' (enlever le petit crochet pour retirer les plaques) qui se font à main nue - n'empêche que c'est extraordinaire car quand t'as ton snow, les skieurs te regardent un peu étonnés puis après tu les dégoutes à la descente évidemment (bon là c'est du parti pris mais on peut pas être politiquement correct sur tout…)
- rien d'autre à signaler… comme toujours, vaut mieux trouver un spot loin du vent mais comme toujours, le vent est au sommet et comme toujours, c'est là que tu arrives et comme toujours tu espères descendre d'abord tranquille pour te chauffer et puis passer à de plus en plus dur et comme toujours la première pente c'est la plus raide et comme souvent, la randonnée, c'est un peu la tête à l'envers (avis personnel sur l'idée de se lever tôt pour se faire plaisir, de se changer à l'endroit le plus exposé, etc.) - n'empêche que je vends mes raquettes et mon snow "normal" si quelqu'un en veut… car je ne ferai plus jamais raquettes/snow sur le dos

descente
sur la descente, je n'ai strictement rien à dire... si ce n'est que la "souplesse" due aux deux skis réunis en une planche ne m'a jamais gênée... ah si, une chose que je trouve bien justement : comme les fixations sont rehaussées, il est extrêmement rare, même suivant les positionnements, même si on a des grands pieds, mêmes si on frise la pente avec le bout de son nez en front side (pour ceux comme moi qui sont old school et simplement "régular"), il est extrêmement rare donc que le bout de la boots touche la pente : c'est clair ce que je dis là ? d'après RaS_KoR (c'est mon idole !), il y a entre la surface de la planche et l'endroit où on vient visser ses fixations (la plaque en métal) 17mm - je n'ai pas mesuré mais en effet, ça fait un peu haut et en fait, c'est très bien et ça implique aussi un ride un peu différent plus basé sur la bascule du poids que de tirer la planche avec le pied arrière par exemple… j'ai repensé au monoski mais ce sont des impressions purement personnelles…
- je rajoute que c'est très maniable quand même entre les arbres et les pierres - toujours l'effet jeu vidéo assuré genre évite l'arbre c'est 100 points et tu as perdu si tu ripe sur une pierre apparente…

l'esthétique
comme j'ai vu des commentaires concernant l'esthétique du voilé-mojo 166, je reprendrai une phrase d'un ami snowboarder qui venait de s'acheter une burton bleue uni - je lui demandais pourquoi ce choix unicolore et il m'a dit : "ben moi les planches où je passe mon temps à regarder le dessin en descendant, je trouve ça dangereux pour la conduite et si je l'oublie un instant et que j'ai le malheur de regarder le design super tendance trashy-cool-flash, je fais une crise cardiaque car j'ai l'impression qu'il y a un truc qui a explosé" - j'avais bien ri… pour l'esthétique, je ne suis pas très fana de ce qui est proposé en vêtements de montagne de toute façon surtout si un jour, on a le malheur de tomber sur le vieux matériel qu'utilisait les montagnards des alpes jusqu'aux montagnes norvégiennes et on voit à quel point cette simplicité faîtes de cuir et de laine était belle… bon, le 166cm est VERT... donc faut s'y faire mais ce qu'il faut, c'est que les gens avec qui on fait de la randonnée soit bien habillée et soit tendance car eux on les voit mais nous, on regarde pas notre board… ah, la rando, c'est sexy moi j'dis !

conclusion
vend raquettes tsl 325 très bon état + snow head 157cm sans fixation 300 euros, livraison non-comprise pour les p'tits djeune's qui n'en veulent

merci pour tous les conseils trouvés dans ce site, pour "le xav"' qui a fait une commande groupée bien que lui, il n'y avait plus sa taille, pour le fait que sa femme l'ait amené à grenoble, pour les commentaires sympas
et pour ceux qui veulent tester le splitboard, vous pouvez toujours me demander et on verra comment s'arranger - notamment, je puis le louer 4 mois la saison prochaine car je pars en afrique de novembre à février alors là, ce sera mort - néanmoins, je vais finir ici dans les hautes-alpes la saison en espérant que si on se rapproche du centre des écrins, il va rester quelques courses praticables vu les températures super élevées tout à coup

au revoir et encore bravo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  mike le Sam 20 Mar 2010 - 17:45

superbe CR, precis, clair, merci !
Pour ton souci de cohabitation couteaux qui touchent la neige avec la cale, passes aux spark.
regarde la video : http://www.sparkrandd.com/products/mr-chomps/

j'ai pas encore eu à mettre les couteaux cette année, le WE dernier, j'ai pris les raquettes... Embarassed j'ai regretté car j'étais mort en haut, plus qu'avec la split...

A+
Mike

mike

Messages : 131
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 41
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Invité le Dim 21 Mar 2010 - 9:23

ah ben ouais... ben ouais évidemment, si on a ce genre de couteaux avec les 4 possibilités présentées sur la vidéo, là, c'est sûr, c'est mieux... mais alors c'est assez incompréhensible que voilé ne file pas directement ces couteaux-là ? peut-être spark les a devancé et a mis un véto sur l'invention mais c'est dommage car là, ça change tout je pense... la vidéo est des plus claire sur le lien que tu m'as filé... en norvège, le spark est une patinette des neige mais moi qui connaît bien, je sais que c'est une luge qui s'est développé en sorte de déambulateur qui te permet de dévaler les pentes et de remonter en poussant sans te casser la gueule sur la glace et il y a la place de mettre les courses que tu remontes du village en vallée... mais là, la vidéo m'a séchée ! MERCI de ce conseil... je les achèterai la saison prochaine (j'arrête dans 2 semaines...) - bon week-end

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  mike le Dim 21 Mar 2010 - 10:43

il faut les fix spark aussi... Rolling Eyes ca fait un budget si tu connais personne aux USA... Evil or Very Mad

mike

Messages : 131
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 41
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Le Xav le Dim 21 Mar 2010 - 12:33

Salut Fred,

Si tu veux plus d'accroche tu dois mettre tes couteaux en mode fixe coincé sous la cale ! Je ne vois pas en quoi le système Spark à en plus.( pour ce cas là du moins)

Xav

Le Xav

Messages : 25
Date d'inscription : 28/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  mike le Dim 21 Mar 2010 - 16:10

sorry, je ne savais pas que c'etait possible avec le systeme de couteaux voilé...j'ai jamais utilisé ce systeme... Embarassed

mike

Messages : 131
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 41
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Invité le Lun 22 Mar 2010 - 8:25

bonjour
ce matin, hop, test rapide avec les couteaux fourni avec la planche voilé... conclusion :
- en effet, je peux caler les couteaux vendus avec le split sous la cale car il y a une encoche sous la base de la cale
- je peux assurer plus encore que le couteau est bien fixé et ne bougera pas en mettant la cale en position basse qui donc appuie sur le couteau
- mais je peux aussi utiliser la cale dans sa fonction de soulagement donc en position relevé et je pense (xav' tu peux confirmer) que le couteau tient quand même grâce à l'encoche sous la la cale
MAIS
il reste une différence avec les "sparks", c'est que là, ton couteau est TOUJOURS fixe... sur les sparks, la seule grande différence c'est qu'il y a une cale sur le couteau qui peut suivre le pied donc utiliser la glisse puis mordre à nouveau la neige quand tu reposes le pied ET garder l'effet de compensation de la pente via la cale sur le couteau
mike, le xav', êtes-vous d'accord avec cette conclusion ? je dis ça pour les forumeurs qui suivraient tout ça et voudraient se faire une idée
corolaire : quand le couteau est fixe, tu ne peux plus glisser et donc ça doit être plus "lourd" au bout d'un moment à moins que justement, tu lève les pieds comme avec les raquettes et donc pas de glisse mais plutôt du "crunch" dans la neige
je sais pas si je devais ponctuer cette démonstration par un smileys ? attendez je vais regarder... (tps) ah ben je trouve pas de smileys qui pourrait exprimer mon sentiment entre demande de confirmation et élucidation d'un problème théorique non testé encore en pratique... peut-être les smileys ne sont pas encore assez complexes

on est lundi, toujours des nuages et pas de rando aujourd'hui non-plus
bonne semaine

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Rilsda alias Massoud le Mar 23 Mar 2010 - 9:06

Salut Fred a et les autres,

Juste pour te remercier pour ton compte rendu. Il m'a bien fait rire, et sympa ton humour !

C'est vraiment interessant d'avoir ton point de vu, surtout pour les personnes comme moi, qui ne connaissent pas le "matos split", qui veulent vraiment y passer, qui n'ont pas de fric ..... Je n'ai malheuresement pas pu franchir le pas cette saison, mais je vais tenter un semblant d'economie pour l'année prochaine, en tt cas ca donne vraiment envie en te lisant ...

Par contre désolé je ne vais pas être constructif pour ce qui est du problème des couteaux (euh moi j'ai des problèmes de cale de montée sur mes raquettes en ce moment !!)

Bonne fin de saison s'il reste de la neige pas chez vous, vers chez moi ca y'est, c'était la dernière rando dimanche ...

Cyril
avatar
Rilsda alias Massoud

Messages : 268
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 40
Localisation : HAUTES-ALPES

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Invité le Mar 23 Mar 2010 - 9:22

bonjour cyril,
je suis speed car je pars... faire de l'escalade !!!!!!!!!!! voilà, juste eu le temps de faire mon débrief' splitboard et hop, temps pourri 3 jours et ce matin grand beau et... plus de neige à l'horizon - je pense que c'est mort sauf si je vais la semaine prochaine du côté de LA GRAVE donc là, peut-être necore 2/3 rando mais maintenant, je repasse à l'escalade pour préparer les courses de cet été
autrement la saison prochaine, je risque de ne pas me servir de mon split entre le 15/11 et le 15/02 donc si tu veux, je pourrais te le louer comme ça, tout le monde est content et tu perds pas un bras à l'achat et en même temps, tu te fais une saison split et au moins il sert et si tu me le casses et/ou broie, etc, ben y'aurait une caution : bref, un truc réglo quoi
je te dis ça, c'est un peu tôt pour novembre mais penses-y au cas où
bon allez, je vais aller chercher les cordes et les chaussons qui doivent être tout dur et tout humide quelque-part : engagez-vous qu'i disaient... pffff... ici le chamPsaur, à vous... la haute-loire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Rilsda alias Massoud le Mar 23 Mar 2010 - 14:52

Salut !

La Haute-Loire prend le relais au Champsaur alors !

D'ailleurs y'a "plus" de neige dans cette superbe vallée ? je n'ai même pas fait une petite virée là-bas cette saison ...je me rappelle y avoir été pour la mi avril qq années auparavant ... avec de la neige, et de la très bonne même !

Super sympa ta proposition, j'espere pouvoir economiser un peu d'ici la saison prochaine pour m'offrir "du rêve" histoire d'avoir mon propre matos, mais pourquoi pas ? en tt cas c'est vraiment sympa d'y penser !

Bonne grimpe alors et à une prochaine !

Cyril
avatar
Rilsda alias Massoud

Messages : 268
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 40
Localisation : HAUTES-ALPES

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Yuzawa le Lun 12 Avr 2010 - 12:11

Felicitations pour le site. (desole d'avance pour les accents et les cedilles),

Bravo Fred (et les autres) egalement pour t'etre mis au split. Ca fait plaisir de voire que le Split commence finalement a faire son apparition en France et en particulier dans le Brianconnais de mon enfance. Il etait temps :-) . C'est tellement ludique et plus facile (la plupart du temps) que les raquettes. J'imagine la tete des mecs dans la vallee dans les magasins quand ils ont vu ton Split. Tu aurais du leur proposer tes services en tant que conseiller technique ;-).

J'ai hate de voire des photos et des recits de la region la saison prochaine!

Yuzawa

Messages : 79
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 46
Localisation : Japon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.japanpeuf.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: test mojo 166 entre chamPsaur et briançonnais

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum